la "vie d'avant"

 Plus ça va plus je me dis que l'on ne reviendra pas à la vie "normale", la vie d'avant le covid. On parle déjà d'un rappel de vaccin tous les ans. Imaginons qu'il faille vacciner à nouveau toute la population tous les ans, pendant quatre ou cinq ans, l'effort que ça représente, l'argent que ça va coûter. Et puis il me semble que le vaccin n'abolira pas le port du masque à l'intérieur des lieux publics. Je pense que le port du masque et que le lavage fréquent des mains avec du gel éviteront bien des maladies contagieuses et donc que c'est une excellente chose. Mais est-ce qu'on continuera à ne pas se serrer la main ou à ne pas s'embrasser quand on se rencontre ? Est-ce qu'il ne faudra pas garder ses distances quand on ne peut pas porter un masque à l'intérieur des lieux publics ? Dans les restaurants, par exemple ? Ou est-ce que l'accès aux lieux privés recevant du public ne sera pas soumis à la présentation d'un "pass" sanitaire ? Cette dernière mesure me semble inévitable, jusqu'à ce que le virus soit éradiqué.