évitements

 Il y a des sujets qu'il vaut mieux éviter sur Facebook ou ailleurs sur le net, parce qu'ils ne déclenchent rien que des réactions tranchées et hostiles. Le conflit israelo-palestinien en est un et des plus difficile à aborder puisque, selon qu'on est porté à soutenir un camp plus que l'autre, on récolte des commentaires mécontents et toujours agressifs. Rien de bon ne peut en sortir puisqu'il n'y a, de part et d'autre, que des gens persuadés d'être dans le bon camp, celui du bien contre le mal. Il faut choisir son camp sinon on est catalogué, et quand on a choisi son camp, publiquement, les foudres du camp opposé vous tombent dessus avec une vigueur complètement disproportionnée par rapport à ce que vous représentez dans l'univers.