Jean Le Cam

Jean Le Cam annonce que son bateau se délaminait depuis le milieu de l’Océan Indien, qu’il a fait des réparations de fortune qui ont tenu jusqu’à l’arrivée, mais qu'il a craint jusqu’au bout de couler corps et biens à tout moment (exactement comme Kevin Escoffier, qu’il avait sauvé quelques jours auparavant), qu’il a caché publiquement cette avarie et qu’il a optimisé sa navigation afin que son bateau tape le moins possible. Et puis il s’est cassé une côte en pissant quelques jours avant l’arrivée. Il a fini quatrième du Vendée-Globe avec un bateau ancien et sans foils avec un budget limité. Jean Le Cam est un marin exceptionnel et un être humain admirable.