Anti-masques

La plupart des anti-masques que je lis sur les réseaux sont d’extrême droite ou gilets jaunes, ou les deux. Il me semble qu’il y a peu de gauchistes qui sont aussi anti-masques (ou gilets jaunes). Tous sont plus ou moins complotistes (Big Pharma, Bill Gates, OMS, 5G). Tous ou presque sont anti-vaccins. Tous ou presque sont persuadés que la chloroquine est la panacée contre la COVID et le professeur Raoult est leur idole, le seul qui ne soit pas corrompu par Big Pharma (avec quelques autres charlatans en mal de publicité). Et ce, alors même qu’une grande part d’entre eux pense que l’épidémie de COVID a été largement exagérée voire inexistante et en tout cas terminée. Tous invoquent comme prétexte à ne pas porter de masque le fait que de nombreux membres du gouvernement aient déclaré à un moment ou un autre que le port du masque étaient inutile voire malsain (je ne vois pas en quoi ça peut être un prétexte à ne pas porter de masque maintenant, mais passons). Tous disent que le masque ne protège pas celui qui le porte de la COVID mais oublient que le masque est porté essentiellement pour ne pas contaminer autrui alors qu’on ne sait pas si on est malade ou non et donc si on est contagieux (et on sait que de nombreux cas de COVID sont asymptomatiques mais contagieux). Tous croient que le masque les empêche de respirer ou leur fait respirer leur propre air vicié ou les met en danger, alors même qu’il n’est relevé aucun incident ni malaise lié au port du masque. La plupart sont contre le port du masque par rébellion infantile contre l’autorité et les obligations. Tous enfin ont une forte tendance à ne penser qu’à eux et à leur confort et estiment qu’ils ne peuvent être atteints par le virus.

Aucun commentaire: