Quarantaine

Je ne comprends pas très bien pourquoi la Grande-Bretagne a réimposé une quarantaine pour tous les gens arrivant de France. Quelque chose me dit que c'est une mesure de représailles contre la France accusée de laisser passer trop de migrants vers la Grande Bretagne ces derniers temps. Je ne comprends pas non plus pourquoi les gens qui arrivent en GB en provenance de France ne pourraient pas devoir être en quarantaine le temps qu'un test PCR soit fait et qu'ils aient le résultat. Il y a, certes, des faux négatifs mais pas en nombre suffisant pour faire exploser le taux de contagion Britannique. Et j'ai lu que les gens qui étaient en Suisse (pas de quarantaine) mais qui prenaient l'avion à l'aéroport de Mulhouse-Bâle situé sur le territoire français devaient se mettre en quarantaine à leur arrivée en Grande-Bretagne. Il me semble qu'il y a pas mal de bureaucratie aveugle là-dedans, non ?

Élections américaines

 Je crois que Trump ne sera pas réélu sauf s'il réussit à truquer les élections et j'ai bien peur que c'est ce qu'il s'apprête à faire.

- Déjà, il démantèle en partie le service des postes américain afin que les bulletins envoyés par correspondance, comme c'est autorisé dans certains États ne puissent pas parvenir dans les temps dans les bureaux de vote. Avec l'épidémie de Covid les électeurs sont enclins à voter par correspondance plutôt qu'aller s'entasser dans les bureaux de vote. Comme par hasard ce sont les électeurs démocrates qui ont le plus de réticences à aller voter en personne et les minorités qui sont les plus touchées par la COVID.
- Depuis plusieurs semaines déjà Trump émet des doutes sur la régularité de cette élection. Ces doutes, instillés jour après jour à ses partisans, permettront de remettre en cause la légitimité d'une élection de Biden, au cas où.
- La sécurité des machines à voter n'est pas assurée dans bien des États. 
 
Que se passerait-il si Trump était réélu manifestement grâce à ces tricheries plus ou moins légales ? Des désordres civils du type de ceux qui ont eu lieu suite au meurtre de George Floyd sont à redouter. Désordres qui pourraient être contrés par les forces de police fédérales comme à Portland (OR), voire par l'armée. Et qui pourraient déclencher une riposte des militants d'extrême droite américains qui sont surarmés. Tous les élements seraient alors réunis pour des désordres extrêmement violents voire une guerre civile. 
 
Et si Trump était battu d'une courte tête et parvenait à instiller assez de doute sur la régularité des élections, ses partisans pourraient être tentés par une sorte de coup d'état civil, qui serait forcément sanglant.
 
Bref, seule une large victoire de Biden peut à la fois nous débarrasser de Trump et éviter des graves troubles à l'Amérique. Tel est mon sentiment.

Anti-masques

La plupart des anti-masques que je lis sur les réseaux sont d’extrême droite ou gilets jaunes, ou les deux. Il me semble qu’il y a peu de gauchistes qui sont aussi anti-masques (ou gilets jaunes). Tous sont plus ou moins complotistes (Big Pharma, Bill Gates, OMS, 5G). Tous ou presque sont anti-vaccins. Tous ou presque sont persuadés que la chloroquine est la panacée contre la COVID et le professeur Raoult est leur idole, le seul qui ne soit pas corrompu par Big Pharma (avec quelques autres charlatans en mal de publicité). Et ce, alors même qu’une grande part d’entre eux pense que l’épidémie de COVID a été largement exagérée voire inexistante et en tout cas terminée. Tous invoquent comme prétexte à ne pas porter de masque le fait que de nombreux membres du gouvernement aient déclaré à un moment ou un autre que le port du masque étaient inutile voire malsain (je ne vois pas en quoi ça peut être un prétexte à ne pas porter de masque maintenant, mais passons). Tous disent que le masque ne protège pas celui qui le porte de la COVID mais oublient que le masque est porté essentiellement pour ne pas contaminer autrui alors qu’on ne sait pas si on est malade ou non et donc si on est contagieux (et on sait que de nombreux cas de COVID sont asymptomatiques mais contagieux). Tous croient que le masque les empêche de respirer ou leur fait respirer leur propre air vicié ou les met en danger, alors même qu’il n’est relevé aucun incident ni malaise lié au port du masque. La plupart sont contre le port du masque par rébellion infantile contre l’autorité et les obligations. Tous enfin ont une forte tendance à ne penser qu’à eux et à leur confort et estiment qu’ils ne peuvent être atteints par le virus.