pensées de novembre

J'aime pas le mois de novembre, j'aime pas le temps qu'il fait en général au mois de novembre et je trouve qu'il dure trop longtemps le mois de novembre, et là il vient juste de commencer. Oh, en général je ne dénigre pas la pluie, au contraire, mais la pluie et le froid c'est un peu dur à supporter, non parlez moi de la pluie d'été ou du temps atlantique doux et crachineux là oui, j'aime.

Je suis inquiet pour mardi prochain. En fait Mercredi matin pour nous. Je crois qu'Obama va gagner mais je suis inquiet tout de même. S'il perd on aura McCain pour quatre ans et surtout la Palin à quelques secondes du pouvoir suprême. La Palin qui aura gagné c'est une vision absolument insoutenable, enfin presque. McCain encore on peut s'en accommoder, mais la Palin? Je suis inquiet de l'effet sur mon moral d'une éventuelle victoire du tandem McCain, Palin. Une victoire de justesse. Ça serait une catastrophe. Sans compter le déferlement de délires anti-américains qu'il y aurait ici et que j'aurais à endurer. N'y pensons pas! Je suis sur le point de prier, c'est dire!

En France, et particulièrement dans les sociétés de service le client est avant tout considéré comme un emmerdeur. Je sais de quoi je parle j'ai travaillé de longues années, sur le terrain, dans une société de services qui a finit pas couler parce que justement il était considéré, mais jamais dit, que le client était un emmerdeur. Et l'absence de discipline aussi. Quelque soient les décisions de la direction elles étaient dénaturées et diminuées ou mal appliquées un peu plus à chaque étage de la ligne de commandement. Jusqu'au dernier pékin, celui qui était en contact avec le client, qui finalement considérait toujours que rendre service était une corvée plutôt qu'un devoir et donc toutes les décisions aussi bien intentionnées soient-elles n'étaient jamais répercutées pleinement sur le client. Les clients dont on aurait dû se débarrasser parce qu'ils étaient pas rentables on ne s'en débarrassait pas parce qu'un imbécile de commercial considérait que c'était sa chose et qu'il fallait pas y toucher, et on le laissait faire, les clients qu'il fallait à tout prix garder on les perdait parce qu'on était pas capable de leur faire des faveurs, qu'on considérait que faire des faveurs ou un traitement spécial à un client c'était injustifié, hein, pas démocratique ou quelque chose comme ça. J'ai pensé à ça ce soir en constatant que dans mon allée l'éclairage était éteint depuis plusieurs mois, l'éclairage avec des réverbères tous neufs et renforcés pour ne pas qu'ils soient cassées par les éventuels malfaisants. Et un des ascenseurs sur les deux qui sont en bas de chez moi est en panne depuis quinze jours! Ce ne doit pas être tout de même très sorcier de faire fonctionner ces réverbères et un ascenceur! On envoie des gens dans l'espace mais un malheureux réverbère là y'a pas moyen. Dans quel pays on vit, franchement? Dans un pays qui considère que le service au client est facultatif et que celui-ci, le client, n'y a pas droit! Qu'il paye, déjà et ça sera bien.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

t'as écrit "la vison de Palin" t'es sûr qu'elle en porte? remarque, possible
elle se fout des ours
mais elle est pas pire que MCain, faut pas croire et tout mettre sur elle

ah moi aussi j'ai hâte de fêter la victoire
c'est possible

Jean Ruaud a dit…

rectifié :) merci!
si, elle est pire que McCain, oh si!

Anonyme a dit…

est-ce possible?