en mode "monday morning quaterback"

Quelques remarques, en vrac:

  • Les facteurs déterminants de la victoire de Barack Obama sont à mon avis : (1) la crise économique, (2) l'impopularité de George Bush et de la politique de son administration, (3) la mobilisation des minorités ethniques et des jeunes pour un candidat jeune et issu d'une minorité, (4) le choix complètement extravagant de Sarah Palin comme co-listière de McCain, (5) les ouragans Gustav et Ike, (6) la remarquable organisation de terrain de Barack Obama, allant faire inscrire les électeurs un par un, allant les chercher pour qu'ils aillent voter, etc. (7) Internet et la remarquable utilisation de ce nouveau médium par le candidat Démocrate, (8) la façon dont les néocons ont trahit l'identité américaine.

  • Obama incarne la jeunesse, la montée des minorités dans la société américaine, le rêve américain de l'immigrant pauvre qui s'intègre et qui écrit son histoire sur une page blanche et qui monte tout en haut de la grande pyramide. "Tout est possible quand on y croit, petit, tu peux le faire, yes you can !"

  • Comme l'écrit très justement R. J, la victoire de Barack Obama est la fin des idéologues au pouvoir. Pour moi c'est le retour du pragmatisme et de la sagesse. Après les tyrans, les idéologues sont dangereux pour la démocratie. Les néocons étaient des idéologues qui ont fermé la mythique Frontière américaine par un repli sur soit terrorisé, sur la mère patrie, sur la religion, nous contre le reste du monde, l'axe du bien contre le mal.

  • La campagne de McCain a accumulé l'adversité et les gaffes de communication. La plus grosse idiotie a été de choisir Sarah Palin comme co-listière. C'était pour s'attirer le vote des femmes et de l'aile droite du GOP, mais Palin a vite montré son inaptitude à diriger un pays comme les USA, son ignorance et son hypocrisie. Et le choix de Palin a brouillé la communication de McCain : comment peut on dire "country first", l'intérêt du pays d'abord, en choisissant quelqu'un d'aussi potentiellement mauvais pour diriger son pays? Comment peut-on reprocher son inexpérience à son rival en choisissant une co-listière aussi inexpérimentée? Et les femmes ont voté en majorité Obama et non Palin! Ensuite l'arrivée des ouragans Gustav et Ike ont rappelé aux électeurs l'inefficacité et le mépris pour les pauvres dont avait fait preuve l'administration Bush lors de Katrina. La chute de Wall Street et la réaction étrange de McCain à cette crise, et le rejet du plan Paulson par les députés Républicains, ont achevé de démontrer l'incompétence des Républicains en la matière.

  • Les Démocrates sont majoritaires au Sénat 56 contre 41, pas assez pour être parés contre la flibuste toutefois (il en aurait fallu 60). La Chambre des Représentants est bleue aussi : 254 Démocrates contre 174 Républicains.

  • C'est peut-être la fin des attaques féroces ad hominem contre les candidats. Celles de McCain ont plutôt eu l'effet inverse que celui escompté.

  • La proposition 8 de l'État de Californie, qui interdit le mariage gay, est malheureusement passée.

  • L'Alaska est incroyable : non seulement ils ont voté pour Palin mais en plus ils ont réélu Ted Stevens au Sénat des US, pourtant celui-ci a été reconnu coupable de 7 chefs d'accusations de corruptions diverses et variés!

  • McCain a fait un très beau discours de perdant. Remarquable de magnanimité et vraiment très "sport".

  • Le Harris County (Houston, Texas) ou réside ma petite famille a voté en majorité pour Barack Obama. Ce qui n'est pas le cas du Texas en général (sauf Dallas, Austin, San Antonio et tout le sud de l'État).

  • Rahm Emmanuel (D - Illinois) va probablement devenir Secrétaire Général de la Maison Blanche. C'est un type remarquablement intelligent et avisé. Bon choix.

Aucun commentaire: