vice caché : je regarde Koh Lanta

Koh Lanta est un jeu télévisé de TF1, chaîne de télévision française, copié sur le principe du Survivor américain. L'émission est diffusée de façon hebdomadaire de juillet à septembre depuis plusieurs années et a toujours le même succès depuis le début, ce qui prouve que la formule est bonne et ne se démode pas. Ce n'est pas tant une émission de télé-réalité qu'un jeu à élimination des concurrents jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que deux parmi lesquels est élu, par les participants précédemment éliminés, le vainqueur. Le principe est simple : faire vivre une épreuve de survie aux volontaires. Pour cela plusieurs procédés sont employés: (a) on prend des candidats soigneusement sélectionnés et ayant toujours vécu dans un mode de vie occidental, (b) on les emmène très loin de chez eux et (c) on les isole de leur famille et de leur milieu, (d) du jour au lendemain on les prive du confort le plus simple et surtout de nourriture, (e) on les force à vivre en communauté étroite avec des congénères qu'ils ne connaissent pas et enfin (f) on les soumets à une pression importante en leur faisant subir des épreuves du genre parcours du combattant, en les forçant à la compétition de deux équipes face à face et en les faisant s'entre-éliminer à chaque échec de leur équipe. Le choix des candidats (le "casting") doit être soigneux, il faut prendre des candidats en bonne santé physique et mentale mais représentatifs des catégories sociales qui forment la société française, sans extrêmes toutefois; il faut sélectionner des candidats qui seront capables physiquement et moralement d'aller jusqu'au bout et quelques uns qui serviront de chair à canon (qui seront éliminés dès les premiers épisodes et qui par leur incapacité à subir les épreuves et privations procureront un peu de spectacle en faisant accroire l'idée que l'aventure est extrême, dans l'esprit du téléspectateur). Tout cela est forcément un peu bidon. L'aventure n'en est pas vraiment une, les candidats sont filmés à tout instant et peuvent demander l'intervention d'un médecin au moindre bobo. La production ne cesse d'influencer les participants par la ruse et diverses contorsions pour faire le spectacle et corser le suspens. L'essentiel est que, comme pour une fiction, l'on obtienne chez le téléspectateur une suspension d'incrédulité et une impression de réalité et de suspens. Pour cela, et en dernier ressort, le montage des épisodes est très important, qui doit ménager teasings et cliffhangers...
Mais pour autant Koh Lanta reste un bon divertissement, d'un niveau très nettement supérieur à toutes les autres émissions de soi-disant télé-réalité, et, qui plus est, faite par des gens qui savent ce qu'il faut faire et qui sont compétents pour produire un spectacle de bonne qualité, qui reste aussi relativement sain et avec assez peu de concession au voyeurisme.
J'avoue que je regarde Koh Lanta fidèlement et avec plaisir depuis la première saison (c'est la seule chose que je regarde à la télé ces temps derniers). Comme au fond je suis sentimental, j'en viens toujours à m'attacher légèrement aux candidats ou du moins à certains candidats. Je marche à fond dans le piège (piège est peut-être un peu fort) des réalisateurs de ce jeu. Et quand vient la finale, chaque année, je ressens un certain sentiment de deuil (léger) à l'idée de ne jamais revoir les gens à qui je m'étais quelque peu attaché et à ne plus jamais savoir même ce qu'ils sont devenus une fois le jeu terminé.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Dieu te pardonne.

Il faut dire que kho lanta est hyper bien foutu. C'est une vraie aventure humaine..même si la prod sait jouer du montage

Maintenant C'est la seule emission de téléréalité qui me scothce encore sur le petit ecran. C'est la seule emission qui me relie à TF1