David Foster Wallace

L'écrivain américain David Foster Wallace est mort à 46 ans. Il s'est apparemment suicidé chez lui en Californie.
Il nous laisse ses livres dont on aimerait qu'ils soient plus traduits en Français (à ce jour seuls un recueil de nouvelles et un recueil d'essais sont publiés en France).
J'aimais beaucoup DFW, j'ai lu quasiment tous ses romans et nouvelles et aussi ses essais qui étaient tous des monuments d'intelligence et d'humour. Encore un tout bon qui s'en va.

3 commentaires:

Unknown a dit…

Quelle tristesse.

... Je dois toujours me lancer dans son Infinite Jest (dont tu avais dis beaucoup de bien dans ce même carnetoile).

Andre-Francois a dit…

shit shit shit. tu m'avais fait découvrir cet écrivain, épatant. je ne suis jamais allé au bout de l'immense Infinite Jest. il faudrait que je m'y remettes.

Jean Ruaud a dit…

Infinite Jest est à la fois excitant, enthousiasmant et frustrant pour ne pas dire agaçant. C'est un chef d'oeuvre, ne serait-ce que par qu'il est tout ça à la fois. Reste qu'une traduction serait bienvenue parce qu'il est très très difficile à lire en Anglais.