laminaires

touch the sea


De retour à Paris (mais je repars en Bretagne dans une semaine) où il fait une chaleur à crever et où l'orage menace (ben tiens).
J'ai passé la semaine au cas où vous voudriez savoir, et oui c'est un des plus beau pays du monde (oui bon il y a encore trop d'humains mais en cherchant bien on peut trouver des coins pas trop fréquentés, l'eau est froide et au mieux ne dépasse jamais les 17°, ah! c'est un gros avantage).