end of the road

Philippe Gélie du Figaro a raison, dans ce billet il énumère les dix raisons de s'effacer d'Hillary Clinton. Mathématiquement il semble qu'elle ne peut plus gagner la course aux délégués et aux super-délégués. Aujourd'hui sa campagne déclare qu'ils sont en déficit de $20 millions. C'est fini. Il est probable qu'elle attende le résultat des primaires de Virginie Occidentale, demain, un petit état rural qu'elle est assurée de gagner, pour déclarer qu'elle se retire. Il est temps maintenant que les Démocrates se regroupent derrière Obama pour entamer la vraie campagne, celle qui compte, que McCain a déjà entamé depuis un moment. Peut-être qu'Obama demandera à Hillary de se présenter à la vice-présidence, ça aurait de la gueule, j'aimerais bien.

2 commentaires:

Sylvain Ruaud a dit…

J'aurais préféré l'inverse

Anonyme a dit…

tu rigoles, un noir et une femme
les jeux sont faits, affreux jojo la frite va gagner