il est trop tard

Il est trop tard maintenant, je le sens bien. Au bout d'un moment son passé se transforme en destin. Continuer quand-même, en regrettant les choses qu'on n'a pas fait et qu'on ne fera plus parce que pas le temps, il est trop tard.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est une question de rails, de gares...

R J Keefe a dit…

Oui, de l'horaire; pas de la vie.

Luc a dit…

Pas d'accord. Pour moi, la vie est comme un roman, avec des chapitres.

On a toujours la liberté d'écrire un nouveau chapitre. Simplement on ne le sait pas, ou on n'en n'a pas le courage, ou on n'en n'a plus la force.

Affirmer que, avec le temps qui passe, le passé se transforme en destin, c'est accepter de se retrouver prisonnier de son passé.

En ce qui me concerne j'ai encore plein de chapitres à écrire. Vais-je avoir le courage de le faire ? On va voir ...

Mais l'envie est là. L'envie de vivre.