fantômes du passé

C'est fou ce qu'on peut trouver sur le web quand on cherche un peu et avec un peu de chance.
Je me bats (je me suis battu la nuit dernière, grosse insomnie triste) avec des fantômes du passé. J'ai fait mon devoir de mémoire et j'ai désormais mes adoptés disparus dans la nuit et le brouillard. Le Souverain-président serait content.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

ce texte ferait bien de devenir un poème