la cour

Donc notre Souverain a épousé la Comtesse de Bruni aujourd’hui en son palais de l’Elysée. Un mariage en catimini, aucun membre de la Cour n’était là, seule la famille et les témoins des mariés étaient invités. Ces témoins étaient parait-il l’éminence grise Bazire, un roturier ami du Souverain et Madame Agostinelli, marquise de Prada. C’est le maire du 8ème arrondissement, mandé par le Souverain, qui a dévoilé la nouvelle à la presse aussitôt en émoi. De vilaines rumeurs courent sur la Comtesse de Bruni dans les salons germanopratins, les méchantes langues disent que sa beauté n’est point naturelle mais le fruit de quelques coups de bistouris bien placés. On dit que c’est une gourgandine, une intrigante et une Merteuil. Nous n’en croyons rien, évidement.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

bien vu

Sylvain Ruaud a dit…

Gourgandine est peut-être un euphémisme pour désigner une personne qui a eu un enfant du fils de son vieux mari, et qui déclare elle-même n'être point douée pour la monogamie. Notre souverain ne risque-t-il point, un jour prochain, de voir son auguste front rehaussé de bois, qui seraient du meilleur éffet sur sa courte personne ? Ce qui ne manquerait pas de le rendre sympathique et de ragaillardir sa popularité.

Anonyme a dit…

je suis pour ma part convaincue que le souverain saura veiller au grain pour ne pas être affligé de sa triste ramure, sauf bien sûr si sa popularité en est affectée, mais de toutes manières il restera ridicule.
ces incestueux rapports nous rappellent toutefois que nous sommes bien à la cour d'un roi.
l'inconscient au pouvoir

Anonyme a dit…

Ouh Rose je n'irais point parler de roi d'un bien moindre bouffon. Ne serait-ce pas là un véritable imposteur? Gourgandine est le mot exact pour qualifié une folle prôche de la schyzophrénie mais à l'heure du XXIème siècle on est dans la retenue.
J'espère qu'elle va lui faire péter les plombs et qu'il disparaisse ce bouffon.

Anonyme a dit…

mais un roi n'est-il pas un bouffon?
quant à la sarskysophrénie, c'est une maladie dont on ne se débarrasse pas comme ça...