l'homme qu'il faut

Je suis très content de cette nouvelle, vraiment très content!

1 commentaire:

Sylvain Ruaud a dit…

Idrac ne valait pas Gallois, surtout au plan de la communication. Pépy, malgré son oeil qui bire (verbe proprement tourangeau, qu'on peut traduire par "louche") est à la fois plus consensuel et plus sympathique. Et pour le boulot, il doit le faire.