i'm not there

Je suis fatigué et je tombe de sommeil. Longue journée au travail, mais très productive après quelques jours de stagnation. Je pense de plus en plus à déménager ce weblog sous un nom de domaine à moi en utilisant Dotclear ou Wordpress. Mais ce n'est pas encore d'actualité parce que je suis terriblement à la bourre pour toutes les choses que j'ai promis à AFR, il faut que j'ai tout terminé pour fin janvier : une trad, des photos, un article. Maudit procrastinateur!
Le CD de la bande originale du film "I'm Not There" est excellent, que des covers de Dylan et pas de déchet, un disque hommage, presque, indispensable.
A propos de mon billet d'hier qui citait Askolovitch lui-même citant le livre sur Cécilia Sarkozy, j'ai appris aujourd'hui que celle-ci avait assigné l'auteur et l'éditeur en référé, et qu'elle ne se reconnait pas dans ce que dit l'auteur. Jugement demain.
Allez, au lit