merci

"Notre pays n'est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort"
Rama Yade, secrétaire d'Etat aux droits de l'homme

4 commentaires:

Sylvain Ruaud a dit…

Si les députés ont du courage, il ne devrait pas y avoir grand monde dans l'hémicycle lors de la visite de Khadafi.

Jean Ruaud a dit…

hum, je doute, mais ça serait bien.

Jacques a dit…

Elle m'apparaît toujours comme libre, intelligente, presque rebelle au "Sarkozisme" ce qui me plaît.

Mais elle vient d'entrer dans une phase de rétro-pédalage juste après un entretien avec son patron.

C'est triste

Anonyme a dit…

on ne peut pas toujours avoir le beurre et l 'argent du beurre (10 milliards)et la virginité de l'éleveur !
la gauche n'avait pas levé le petit doigt lorsque mitterand est alle en crete pour parler avec le bouffon et dangeureux kadhafi.
la gauche, toujours prete à jouer les vierges effarouchés !
que la gauche continue ainsi et ce n'est pas demain qu'elle retrouvera le pouvoir, et c'est tant mieux.