éffiloché

--

C'est certain, fréquenter la rive gauche augmente les chances de rencontrer les célébrités littéraires. Hier, rue de Rennes, c'est Pascal Bruckner que j'ai croisé et aujourd'hui il m'a semblé, mais je peux me tromper, croiser François Bon dans les parages de St Sulpice.
A supposer que j'ose les aborder, que leur dire? Je suis bien mauvais dans la pratique des menus propos (small talk) et des banalités (chaque jour m'en apporte un peu plus de preuves) et je répugne à déclarer mon admiration, qui, de toutes façons, n'est pas inconditionnelle. Avec moi les célèbres sont tranquilles.

Il parait que la grève s'effiloche. Au vrai l'amélioration est ténue. Ce soir à St Michel deux femmes coup sur coup tombèrent dans les pommes à dix mètres l'une de l'autre sur le quai bondé du métro. Sans gravité pour l'une et l'autre. Le personnel de la station ne savait plus où donner de la tête, entre s'occuper des évanouies et faire régner un semblant d'ordre. Il faut dire que monter dans une rame de métro est difficile (au mieux) mais en descendre est une épreuve. Le simple bon sens et la civilité s'évaporent, les montants s'agglutinent aux portes et ne laissent pas descendre. Les montés ont très peur de se faire piquer leur place chèrement acquise. Lorsqu'un métro arrive et que les portes s'ouvrent, il y a ainsi un moment plus ou moins long où il ne se passe rien, sinon quelques exclamations. Puis quelqu'un se décide à faire de la place et le mouvement descente - montée reprend lentement.

Partout, on l'entend partout, et c'est assommant: le mot "galère" employé à tort et à travers par tout le monde : "une semaine de galère", "les gens qui sont en galère dans les transports", "pour les usagers c'est la galère", "on en a marre de cette galère"...

Acheté un objectif 50mm fixe, ouverture max. 1.8, pour le Nikon. Une merveille! Et pas cher en plus! Je ne me sers plus que du Nikon maintenant, une crise de réflex. Dire que je voulais le revendre, heureusement que je ne l'ai pas fait. La qualité est formidable, à ISO 800 j'ai vraiment très peu de bruit vidéo, et le 50mm est très lumineux, sans omettre sa profondeur de champ à une ouverture de 1.8 : épaisse comme la lame d'un rasoir!