Bleu froid

--

Ce matin petit comité d'accueil des camarades de la CGT et de FO devant l'immeuble du boulot. Drapeaux rouges comme au bon vieux temps et haut-parleur passant une chanson en espagnol à la gloire de Che Guevara. C'était un peu irréel. Je me suis frayé un chemin pour aller à la Base Secrète, j'ai un badge que j'ai flashé au cerbère pour qu'il me laisse entrer! Ce matin ça allait, on pouvait rentrer et sortir par une petite porte sur le coté, il parait que parfois on est enfermé dedans (ou dehors).

Mercredi s'annonce difficile pour les parisiens, on prévoit un métro sur dix... Pourvu qu'il fasse beau, j'irai au travail à pied, à moins que je trouve un vélib' en route.

Il fait un froid vif : 2 ou 3°. A midi j'ai été faire des photos dans les jardins Atlantiques au dessus de la gare Montparnasse. Je connais bien ces jardins, ils sont assez jolis et bien aménagés. Dans le temps j'y allais déjeuner aux beaux jours. Ce parc est aménagé sur une dalle de béton qui surplombe les quais de la gare Montparnasse, avec des trous dedans par lesquels on entend parfaitement le bruit des trains qui rentrent en gare et les annonces. Curieuse ambiance.

Hier soir passé un long moment avec Y. sur Skype, à échanger des chansons et à bavarder du passé.

2 commentaires:

Territoires Poétiques a dit…

as-tu trouvé un velib, ou as-tu dormi dans ta base secrète?

Jean Ruaud a dit…

réponse au dessus!