street corner

3 commentaires:

Territoires Poétiques a dit…

joli coin, en noir et blanc comme il se doit, le soleil jaune est passé déjà, le sol mouillé, NY ressemble à Brest, je trouve

Jean Ruaud a dit…

"NY ressemble à Brest, je trouve"
bah quand même pas!
Brest est gris, New York est plutôt rouge, rouille, brique, marron, jaune des taxis, noir de l'asphalte...
Merci de ton commentaire, Rose, j'avais un petit coup de mal du pays et je suis content de savoir que tu lis mon blog.

Territoires Poétiques a dit…

en tous cas j'ai eu la même sensation d'une ville portuaire, d'une ville de marins et d'immigrés, Brest n'est pas toujours gris (mais je connais mal Brest, j'y suis sans doute allée moins de fois qu'à NY...)
Oh ça me fait envie, de prendre un billet et de m'envoler pour là-bas, mais en te lisant ça me voyager déjà... C'est Decoin je crois (à propos de corner... les belles associations inconscientes d'idées) qui disait de NY que lui aussi la ville lui faisiat penser à Brest, la même odeur peut-être et surtout cette bouffée d'air frais venue de la mer..