samedi

Je ne possède pas le permis de conduire, ce qui, reconnaissons-le, est très handicapant. Ainsi le samedi, tandis qu'ils sont tous occupés à caresser leur voiture avec un chiffon, je reste bêtement cloué dans mon fauteuil avec un bon livre.
Eric Chevillard
J'aurais pu l'écrire. J'aurais dû l'écrire. Mais je ne l'ai pas fait. Misère!

2 commentaires:

Territoires Poétiques a dit…

oui je croyais franchement que c'était de toi
à propos j'ai offert le dernier Chevillard à l'Américain, je ne sais pas si j'ai bien fait

Jean Ruaud a dit…

j'aurais bien aimé que ça soit de moi!
Pour Chevillard t'as eu raison, on a toujours raison d'offrir Chevillard. C'est mon auteur préféré, s'il en faut un! Quel style! Quel écrivain!