on est vivants

Tabarnac! Une semaine est déjà passée, à toute allure. Comme il se doit. B est partie, J et C sont arrivés. Et puis J et C sont repartis. Et nous voilà dimanche. Cette semaine c'est au tour de G. Je pratique la technique dite de la "bannette chaude". Comme chez les marins.

Septembre est presque terminé. Je ne suis pas superstitieux mais je crains les mois de septembre des années en 7. Les mois de septembre des années en 7 m'ont amené quelques catastrophes cuisantes. Cette année il semble que ce soit les autres, mes amis, qui ont essuyé les catas. Rose, R J. Moi je me souviens de 1967, de 1987 et je fais le gros dos.

Hier promenade heureuse à Montmartre, puis à St Germain des Près. Tourisme doux et intelligent, pas moutonnier. Peu de photos, je n'ai pas trop "l'oeil" en ce moment, mais je suis habitué à ces périodes sans.

On est vivants!

4 commentaires:

R J Keefe a dit…

Quant à mon catastrophe, mon ami, ça me semble un voyage très intérressant d'où je reviendrai mieux (et mince de plus).

Jean Ruaud a dit…

content de lire ça, RJ :)

Territoires Poétiques a dit…

je ne suis pas supersticieuse, mais j'avoue ne pas être fâchée de quitter le mois de septembre, je ne suis pourtout pas sûre qu'octobre me réserve du meilleur.
En tous cas, merci d'avoir été là en septembre, merci pour tout
on est (encore) vivants, profitons-en)))

Anonyme a dit…

C'était très agréable ces petites balades. Un peu de monde à St Germain mais une bonne ambiance.

Vivement qu'on recommence.

Fais une bise de notre part à G

J