interrogations

Mais de quoi les gens peuvent ils bien parler? Moi, je n'ai rien à dire (c'est pour ça que j'ai un, deux, trois blogs). C'est un drame. Je me retrouve muet, sirotant un café pour me donner une contenance (ou un apéro), attendant que la personne avec qui je suis sensé "parler" se sente encore plus mal à l'aise que moi et s'en aille ailleurs.

Tentation : se retirer du monde. Mais avec Internet. L'enfer c'est les autres. La Trappe m'est interdite, je suis païen et ils ne sont pas connectés au web. Que faire?

Avoir un animal totem : moi c'est l'ours, indubitablement. D'ailleurs mon appartement ressemble à une tanière.

4 commentaires:

Pascale Soleil a dit…

Je me demande si tous les blogeurs sont, au fond, introverts.

Moi, je le suis, sans doubte. Mais, si les circonstances s'arrangent convenablement, je peux parler vraiment a l'aise. Alors...

Jean Ruaud a dit…

oui je peux parler à l'aise si j'ai bu un coup, si je suis en confiance, etc... mais sinon non.
introverti, oui, mais aussi non!

Territoires Poétiques a dit…

c'est pas une tanière ta maison, c'est le bureau du commissaire Bourel, enfin je trouve
et introverti, toi, non pas, simplement sur la réserve dans certains cas, rien d'anormal, docteur, de ce point de vue en tous cas...

Jean Ruaud a dit…

le bureau du commissaire Bourrel? des 5 dernières minutes? ah bon?! je ne vois pas trop mais ma mémoire me fait défaut :)