chronique pipole

Voilà, c'est la maison de vacances de notre président à Wolfeboro, NH, USA. Comme vous pouvez le voir c'est de très bon gout, pas du tout tape-à-l'oeil, le luxe sobre et élégant de la vieille bourgeoisie! Nous sommes passés de la bergerie landaise de Latché (le président en sandales et chemise à carreaux caressant le museau de son âne bienveillant) au manoir de mogul hollywoodien (le président torse nu et lunettes aviateur aux verres miroirs sur le bateau à moteur de ses richissimes amis sur le lac Winnipesaukee, au pied du manoir); du style Jean Jaurès / Aristide Bruant au style Tony Soprano. M. Sarkozy a des gouts de nouveau riche, un peu comme Bernard Tapie : grosse montre trois cadrans à bracelet métallisé, mocassins à pompon, il ne lui manque que la gourmette en or, la chevalière idem et le pendentif à l'effigie de St Nicolas. On me dira qu'il est en phase avec l'époque, celle-ci ayant un fort relent des années 80, finalement. Tiens, je suis impatient de voir l'allure des « grandes réalisations architecturales » du quinquennat Sarkozy !...

photo de la maison trouvée chez Design & Typo

3 commentaires:

Territoires Poétiques a dit…

il manque juste le drapeau (trop peuple sans doute) sur la photo
notre président kitschissime reflète sans doute bien notre pays, à la traîne...il est juste un pas derrière, un toutou en retard d'un métro, et qui croit être dans la bonne station, c'est un jeune vieux
les précédents étaient bien plus dans l'air du temps d'une époque, un pas devant...c'étaient des vieux jeunes

Jean Ruaud a dit…

Je diverge : notre président me paraît en fait parfaitement en prise avec son époque, la nôtre, qui me rappelle, l'histoire bégaie, par certains aspects les années 80, les années frics et clinquantes... Les précédents présidents étaient plus XIXème (siècle, pas arrondissement!)

Territoires Poétiques a dit…

j'suis pas d'accord du tout, mais c'est pas grave...il est d'un ringard ce pauvre sarko! ringard et réac,
alors que les précédents ne l'étaient pas...des hommes de culture comme l'étaient la mite et chichi étaient en phase avec leur temps, voire en avance...