minutiae

Ces temps-ci j'écoute tout le temps le grand Neil Young et Andrew Bird. Il y a un temps pour ça, apparemment.

A part ça il fait toujours un temps aussi lamentable. Je suis en vacances dans une semaine (pour quatre semaines) et j'espère que ça va se remettre au beau. Une bonne canicule voilà ce qu'il faudrait. Aujourd'hui un magasin de bric à brac boulevard Barbès avait reçu quatre palettes de ventilateurs (bien entendu stockées sur le trottoir et la piste cyclable, j'ai l'espoir que la crainte d'un pillage certain les fassent rapidement ranger dans quelque arrière magasin...) Mais jusqu'à maintenant les périodes de canicule n'apparaissent que quand l'environnement est très sec, or dans nos régions on a battu des records d'humidité cette année. Ah! vivement les "dog days of summer".

Okay, il est de plus en plus probable que j'aille à New York City fin octobre. Cette perspective me met en joie. J'ai la patate en ce moment, bonne humeur et tout, bien qu'il semble que j'ai un peu perdu mon oeil photographique (je ne trouve rien d'intéressant à photographier), c'est quelque chose qui m'arrive parfois, ne pas s'en faire, ça reviendra.

1 commentaire:

Pascale Soleil a dit…

Alors, j'espere bien que... ou tu me dis quand tu arrives a New York et j'y vais ou tu rends une petite visite a Washington, DC.

It would be such fun to meet you in person.