J'en ai eu marre du mauvais temps soudainement et je suis sorti marcher avec C*. Nous avons fait un grand tour d'une heure dans la campagne et c'était superbe, les chemins creux bordés de talus, les manoirs bien cachés derrière des murets moussus et les allées d'hortensias. On s'est un peu perdu, mais arrivé au sommet d'une éminence nous avons pu nous repérer et rentrer à la maison. Le paysan voisin a épandu du lisier de cochon dans ses champs, résultat ça sent un peu la merde dans la campagne environnante, mais c'est une odeur à laquelle il faut s'habituer quand on vit ici. La campagne bretonne sent souvent la merde, il faut le savoir. Dans le temps, quand je faisais le voyage en voiture avec J*, on savait qu'on arrivait en Bretagne parce que du coté de Vitré il y avait des relents de lisier dans l'air. Bon, je prends une résolution, désormais qu'il pleuve, qu'il vente, j'irai marcher tous les jours environ une heure, au moins. Ça fait du bien à l'humeur, au corps, ça détend, c'est bien.



Sinon ce soir nous sommes allé faire un tour aux "Jeudi du Port" à Brest. Un bagad sur la grande scène. La bombarde est un instrument de musique qui doit être joué dans les champs et solitairement. Plusieurs bombardes ensembles et c'est une sorte d'énorme beuglement nasillard. Faut être tombé dedans quand on était petit pour aimer ça.

Bref, j'arrête de dire du mal de ce pays que j'adore, par ailleurs. Les gens sont adorables, gentils et serviables, la campagne est belle, l'océan et la côte sont magnifiques. Il n'y a guère que le climat, le lisier et la bombarde sur lesquels j'aurais des réserves à émettre, mais nul n'est parfait!

Dîner dans un sushi bar sur le port, excellent en tout point, accueil sympathique, poisson très frai, cuisine parfaite, dessert délicieux...
Demain direction Chinon pour le Grand Rassemblement Annuel de la famille.

2 commentaires:

Sylvain Ruaud a dit…

"poison très frai". Est-ce fait exprès ? Il fraie où, ton poisson ? Dans la rade de Brest ?

Jean Ruaud a dit…

oui, oui, c'est facile! :-)