samedi 12 mars 2022

Munich

 Je vois partout des rapprochements entre les accords de Munich et l’annexion des Sudètes et notre non-interventionnisme en Ukraine. Sauf que la situation n’est pas la même. La Russie est une puissance nucléaire, avec des missiles à longue portée et Poutine est capable de s’en servir (ou bien non, mais on ne sait pas, c’est bien le problème). L’Allemagne nazie ce n’était pas ça. Hitler n’avait pas la capacité de réduire le monde en cendre. 

Ensuite je vois beaucoup l’argument selon lequel Poutine ne s’arrêtera pas là (comme Hitler après les Sudètes avait envahi la Pologne et le reste de l’Europe). Je pense que Poutine est en train de s’enliser en Ukraine et qu’il aura des difficultés à s’attaquer à un autre pays. Toutefois, il ne faut pas négliger cette possibilité. Il pourrait attaquer, par exemple, la Pologne avec un missile nucléaire tactique, rien que pour montrer qu’il peut le faire et terrifier l’OTAN. Que faire dans ce cas-là ? Je ne sais pas. Mais je suis persuadé que pour éviter cela, il faut renforcer les capacités militaires défensives de l’OTAN sur les frontières de l’Est. Et pas qu’un peu, très solidement au contraire.

pénuries

 Avec cette guerre, l’essence et le gazole augmentent. Je m’en fiche un peu puisque je n’ai pas de voiture et que je me chauffe à l’électricité (en fait, tout est électrique chez moi). Ce que je crains le plus est la pénurie d’engrais agricoles et de matières premières. Je ne crains pas qu’on manque de blé, la France est exportatrice, mais que le manque d’engrais puisse faire baisser les rendements agricoles et provoquer des hausses de prix, de la viande en particulier. C’est pourquoi l’idée de Mélenchon, qui ne connait décidément rien à rien et qui dit n’importe quoi, de bloquer les prix à la consommation enverrait les agriculteurs et les éleveurs dans le mur. Pour les matières premières, on pourrait bien avoir soit une hausse des prix de toute l’électronique, soit, une fois les stocks épuisés, une pénurie. Je songe sérieusement à m’acheter un ordinateur maintenant plutôt que dans un an comme j’avais pensé le faire. L’économie mondialisée est comme un organisme vivant, tout est imbriqué, tout est enchainé.

pertes

 Le Pentagone déclare que la Russie aurait perdu 4000 soldats depuis le début de l'invasion. Jusqu'à maintenant, tout ce qu'ont déclaré les Américains s'est révélé exact, on a donc toutes les raisons de les croire. 4000 pertes en treize jours, c'est énorme ! À titre de comparaison, les Américains ont subi 4489 morts entre 2003 et 2011, en Irak.

commentaires

J’adore les commentaires de Michel Goya sur les images de BFM. « On voit très bien un tir de mortier des Ukrainiens, sur cette colonne de blindés, guidé par un drone, la fumée est horizontale, ça veut dire que le tir est vertical en plein sur la cible, les Ukrainiens sont très bons, et on voit bien que les Russes sont mauvais, leurs chars sont trop près les uns des autres, sur la route en colonne par deux, ce n’est pas la bonne méthode », on sent presque qu’il est sur le point de dire que ces Russes sont nuls !

jeudi 17 février 2022

Ukraine

 Poutine n’a toujours pas envahi l’Ukraine. Les US disent qu’il ment sur le retrait de ses troupes. Moi, je pense qu’il va faire en sorte d’annexer le Donbass sous prétexte de venir au secours des habitants russophones de cette région, qui sont majoritaires. C’est beaucoup plus facile d’envahir et d’occuper une petite partie de l’Ukraine peuplée de gens qui vous sont à priori favorables qu’un pays immense peuplé de gens qui vous sont hostiles. Il pense que ça va passer crème comme ça s’est finalement passé pour la Crimée, avec quelques sanctions, mais qu’il pourra contrer avec le gaz et le pétrole et les autres exportations dont l’occident peut difficilement se passer longtemps. Les cours du pétrole et du gaz sont très hauts. Plus les cours du pétrole et du gaz sont hauts plus ça rapporte à Poutine et alimente son trésor de guerre. Faire monter la pression en Ukraine fait monter les cours du gaz et du pétrole, ce qui enrichit Poutine et ses copains oligarques. Ça peut être aussi une motivation pour maintenir la situation actuelle.

dimanche 2 janvier 2022

Crainte de la piqûre

 La pandémie de SARS-CoV-2 ne durera pas dix ans, elle va se terminer un jour ou deviendra endémique en ne donnant qu'un rhume à ceux qui en seront atteints. Ou bien vont arriver sur le marché des vaccins plus puissants ou des médicaments qui enrayeront la maladie. Dès lors et pendant le temps qu'il faudra je ne vois pas où est le problème à se faire faire une piqûre tous les trois ou quatre mois, c'est indolore et totalement anodin. J'ai l'impression que ce qui enrage les antivax, c'est de se faire piquer, plus qu'autre chose. C'est peut-être un reste de l'enfance : je ne connais pas un enfant qui ne redoute les piqûres, c'est instinctif. Quand j'étais petit j'avais une terreur instinctive de tout objet qu'on pouvait me mettre dans le corps : lavements, suppositoires, piqûres, mais pas d'avaler des cachets, probablement parce que c'était la même chose que manger ou boire. Bien sûr, si on croit que le vaccin va avoir sur vous des effets létaux, c'est autre chose, mais je ne crois pas que les 6 millions de personnes qui ne se sont pas encore fait vacciner soient aussi tous des complotistes un peu timbrés. Il y a des personnes qui ont peur des piqûres, je suis même certain qu'il y en a beaucoup, et des gens qui s'en foutent complètement (et j'en connais), ils vivent entre eux, à la campagne, ne voyagent pas et ne s'informent que très peu, ils ne voient pas du tout l'intérêt de se faire vacciner et n'ont jamais entendu parler d'un malade de la Covid-19 dans leur entourage.

vendredi 31 décembre 2021

31 décembre

 Je me souviens de bien des réveillons passés. Des réveillons finissant souvent complètement pété à vomir. Des premiers de l'an avec une gueule de bois colossale. Des réveillons sympas avec simplement quelques bons amis, qui vont se coucher peu de temps après minuit. J'ai passé un réveillon avec un Procureur de la République en exercice, à qui j'ai fait la bise à minuit. Je n'ai pas que des bons souvenirs de réveillons, mais oui, j'en ai des bons et joyeux souvenirs, avec les amis de toujours. 

J'ai très mal dormi la nuit dernière (disons qu'en ce moment, après près de dix mois d'insomnies récurrentes, je dors douze heures par nuit, facilement), mais la nuit dernière : nib, que dalle, zéro dodo (oh j'exagère un peu j'ai dû bien dormir deux ou trois heures). alors ce soir je ne vais probablement pas attendre minuit pour tomber la tête sur l'oreiller. On se voit l'an prochain ?

mardi 14 décembre 2021

Révélations

December 13, 2021 - by Heather Cox Richardson

(…) texts from lawmakers to Meadows begging Trump to call off the rioters, making it crystal clear that those closest to him understood that those attacking the Capitol would respond to his orders. Those writing the texts to Meadows about the president also included his son Donald Trump, Jr. (why was he communicating with his father through Meadows?), and Fox News Channel personalities Laura Ingraham, Brian Kilmeade, and Sean Hannity, revealing how dangerously intertwined the right-wing media system is with Republican lawmakers. “This is hurting all of us,” Ingraham wrote to Meadows during the insurrection. And yet, Trump remained unmoved for 187 minutes while our Capitol was under attack and lawmakers hid from the mob. Thompson told reporters that “the information we received has been quite revealing about members of Congress involved in the activities of January 6th as well as staff.” After begging Trump to call off his supporters during the insurrection, the same personalities went in front of their audiences on camera and lied that Trump had nothing to do with the insurrection. Ingraham, for example, blamed Antifa for the attack on the Capitol, suggested the riot was staged by provocateurs, and suggested there were just three dozen people. Trump had expected counter-protesters and had been prepared to use the ensuing violence as a pretext to declare martial law.

 Il y avait donc un Coup d'État en préparation, mais qui n'a pas tourné comme ils le prévoyaient parce qu'ils pensaient que la foule chauffée à blanc allait s'opposer à des contre-manifestants ou lyncher le vice-président ce qui aurait permis à Trump de déclarer la loi martiale et de faire invalider le résultat de l'élection.

Optimisme

Techno-optimism for 2022 - by Noah Smith - Noahpinion
We are potentially at the dawn of not just one new technological revolution, but several at once. These revolutions form a sort of tree —just as industrial technology unlocked the information age, computers, the internet, and A.I. are allowing rapid progress in a number of other fields. And as these fields mature, they will open new gateways. The 2020s are going to be a very cool decade.

Dans une époque qui en manque l'optimisme est bienvenu. 

Consentement

Yannick Agnel, poursuivi pour viol sur mineure, « reconnaît la matérialité des faits » 

Yannick Agnel a affirmé ne pas avoir eu « le sentiment qu’il y [avait] eu contrainte » auprès de la victime, a précisé lors d’une conférence de presse Edwige Roux-Morizot. « En ce qui concerne les faits de viol, il a pour certains d’entre eux un problème de souvenirs », même si ces souvenirs pourraient « très bien revenir ensuite au fil de l’information judiciaire », a ajouté la magistrate. « Si les faits sont constitutifs de viol ou agression sexuelle, c’est qu’il existe une différence d’âge importante » entre la victime, âgée de 13 ans à l’époque des faits en 2016, et le nageur, alors âgé de 24 ans, a spécifié la procureure. Elle a rappelé que la loi interdit en France toute relation sexuelle entre un majeur et un mineur de moins de 15 ans, même si celui-ci est consentant.

Aucun consentement n'existe pour une personne de moins de quinze ans ayant une relation sexuelle avec un adulte. Il y a viol de fait. Après, il peut y avoir des circonstances atténuantes.

mercredi 1 décembre 2021

Omicron : mes deux centimes

  • Arrivée d'Omicron :
    • sur un plan sanitaire il est complètement inutile de fermer les frontières maintenant pour arrêter Omicron,
      • il est déjà arrivé en France et ailleurs en Europe,
      • fermer les frontières ne sert qu'à prévenir les critiques des couillons (c'est-à-dire de l'opinion publique),
        • si le gouvernement ne fait pas ça il prête le flanc à la critique et il n'a pas besoin de ça.
    • pas de raison de s'inquiéter outre-mesure pour le variant Omicron (tant qu'on n'en sait pas plus) :
      • il est probable qu'il soit plus contagieux, mais il est possible qu'il soit moins nocif que Delta,
      • il n'est pas démontré qu'il échappe aux vaccins,
      • les vaccins à ARNM sont rapidement adaptables,
      • le virus circule moins bien dans une population bien vaccinée,
      • le vaccin est toujours efficace (mais pas à 100%) contre la contagion et les formes graves.
    • ce qu'il faut faire pour le moment :
      • contrôles des voyageurs aux portes d'entrées en France : tests PCR et quarantaine obligatoire,
      • rappel de vaccin (3ᵉ dose),
      • gestes barrières renforcés,
      • application stricte du passe sanitaire.

        Éventuellement obliger les 10% de + de 12 ans antivax à se faire piquer !

Interview à charge ?

  • Il ressort des tweets des fans d'EZ après son interview par Gilles Bouleau que ce dernier est payé par les Macronistes pour enfoncer Z.
    • C'est oublier qu'un bon politicien doit être capable de dérouler les grandes lignes ou les points essentiels de son programme Quelles que soient les questions qu'on lui pose et au début de son interview.
    • C'est oublier que Gilles Bouleau n'a fait que son job et ne peut être accusé de l'avoir caréssé dans le sens du poil, c'est sans-doute d'ailleurs ce qu'il a voulu éviter à tout prix car caresser Z dans le sens du poil lui aurait causé bien plus de tort dans l'opinion publique.
    • C'est là qu'on voit que Z ignore les règles de la politique vu par les médias, il se dit pourtant journaliste et n'a pas toujours été tendre lors de ses interviews de personnes politiques.
    • C'est oublier que les Macronistes ne craignent pas du tout la candidature de Z.
  • Z accuse toujours les autres de ses échecs :
    • Il a été harcelé par les antifas à Marseille
    • C'est cette femme qui lui a fait un doigt d'honneur en premier
    • Les médias (sauf bien entendu CNews) sont tous contre lui et feront tout pour l'abattre
    • Les journalistes lui posent des questions désagréables sur ses écrits passés (pauvre chou, il n'avait que n'a pas les écrire)
  • Z imagine qu'une fois candidat déclaré les médias vont avoir une attitude respectueuse envers lui et oublier miraculeusement ce qu'il a été et ce qu'il a écrit
    • Sauf qu'être candidat ne lui donne aucun droit ni dignité particulière.

Bouquet de liens

  • Ce graphique ne prouve pas l’« explosion » du nombre de myocardites après vaccination en Allemagne

    Ce graphe montre donc le nombre de suspicions de myocardite par des médecins généralistes et non de myocardites diagnostiquées. Par ailleurs, notons qu’il s’agit d’un graphique cumulé : les suspicions recensées un jour sont ajoutées à celles de la veille, et ce sur toute la période. En clair, une telle courbe ne peut que monter.
    Pour autant, on observe que la pente de la courbe augmente nettement aux mois de juin et juillet, ce qui montre que les suspicions augmentent fortement dans l’effectif étudié, soit 113 patients.
    Combien de myocardites ont réellement été diagnostiquées ?
    Ces derniers ont fait part de symptômes à leur généraliste, puis ont été pris en charge dans le service de cardiologie où exercent les auteurs de l’article entre décembre 2020 (date à laquelle la vaccination a été autorisée en Allemagne) et septembre 2021.
    Après examens, la myocardite a été exclue dans 85 % des cas.

  • Présidentielle 2022 : la laborieuse entrée en campagne d’Eric Zemmour

    L’exercice est raté. Eric Zemmour n’a pas cherché à rassurer sur son respect de l’Etat de droit : peut-il être candidat, alors qu’il a été deux fois condamné pour provocation à la haine raciale ? « J’ai été condamné sur le fondement d’une loi que j’estime liberticide, et que je proposerai d’abolir, a-t-il répondu. Ma liberté d’opinion est en cause. » Deuxième difficulté : son rapport aux « minorités », visées dans sa vidéo. « J’appelle tous les musulmans à s’assimiler et à renoncer à la pratique de l’islam, qui consiste à imposer un code juridique et politique. » Quant aux femmes, qu’il décrivait comme des « butins » à la merci de « prédateurs civilisés », il a répondu, vivement agacé : « C’est mon projet qui les défend le mieux », en rejetant l’idée d’un « hypothétique patriarcat blanc ».
    Excédé, Eric Zemmour s’en est pris au journaliste après l’interview, « un procureur pugnace, de mauvaise foi », a-t-il affirmé au micro de BFM-TV, selon qui il a été jusqu’à le traiter de « connard ». « TF1 ne m’avait pas prévenu de cela. M. Bouleau n’a pas fait son boulot, moi je connais le travail de journaliste », a-t-il déclaré. D’ordinaire, l’intervieweur, selon le polémiste, « s’efface poliment, humblement, parfois de façon larvaire »…
    Il avait, quelques heures plus tôt, déclaré sa candidature dans un format inhabituel, après un interminable faux suspense. La vidéo est une sorte de pastiche gaullien. Dans ce clip de dix minutes, tourné il y a deux semaines, le polémiste d’extrême droite a lu gravement son texte, sans presque jamais lever les yeux, dans une mise en scène inspirée de l’appel du 18 juin, un énorme micro posé sur un bureau, devant une bibliothèque sombre et boisée.
    Eric Zemmour y a égrené son obsession du déclin de la France, dans un texte à prétention littéraire, entrecoupé d’images d’archives. Son équipe n’a pas demandé d’autorisation pour ces extraits, ce qui pourrait lui valoir 300 000 euros d’amende par séquence : Gaumont, StudioCanal, l’INA, le HuffPost et plusieurs personnalités, stupéfiées par cet amateurisme, s’en sont émus et envisagent des poursuites. « Des querelles de juristes » qui ne le concernent pas, a balayé Zemmour à TF1 – son équipe assure que tout est en cours de régularisation. Le candidat nationaliste a choisi en fond sonore la 7e Symphonie de Beethoven, symbole du romantisme allemand, composée en hommage aux soldats autrichiens blessés par les troupes de Napoléon.

jeudi 25 novembre 2021

La vengeance des vaccinés

Reproduction d'un "thread" Twitter d'un médecin @DocPepper_FR. Je l'ai trouvé chez une amie, je le reproduis ici parce qu'il donne à réfléchir.

(C'est un thread Twitter, ce qui explique son caractère fractionné).

Les non-vaccinés covid vont prendre cher... à cause des vaccinés. Et c'est très logique. Je vous explique.

Le vaccin contre le covid ce n'est pas comme le vaccin contre la rougeole par exemple. Contre la rougeole, vous n'avez plus la maladie une fois vacciné.

Les non vaccinés de la rougeole sont donc protégés par les vaccinés. C'était d'ailleurs l'argument très égoïste des antivaxx de la rougeole pour ne pas vacciner leurs enfants quand ce n'était pas obligatoire.

Mais pour le covid, les vaccinés peuvent encore avoir la maladie.

Il y a bien une baisse du risque de contagion, mais pas assez pour empêcher le virus de circuler. C'est d'ailleurs l'argument des antivaxx pour pas se vacciner. Sauf qu'ils oublient que le vaccin, s'il n'empêche pas d'être malade, réduit considérablement les cas de forme grave.

D'ailleurs on le voit en ce moment à l'hôpital : pour 1.7 vaccinés, il y a 6 non vaccinés. C'est-à-dire que 13% des gens (les non-vaccinés) représentent 78% des hospitalisations en soins critiques (source data.gouv.fr, au 28/10)

Ça, c'est la preuve que le vaccin protège, en réduisant drastiquement les chances (non nulles, mais très faibles) de finir à l'hôpital.

Bilan : quand les vaccinés ont le nez qui coule, une anosmie, de la toux, bref, des symptômes, bha ils s'en foutent.

Et ils ont pas tort. Ils ont un pass, le nez qui coule, pourquoi aller se faire tester? Pour protéger les non vaccinés? Mais c'est une grosse blague. Ils n'en ont rien à carrer des non vaccinés, au contraire même.

Je vois moultes cas depuis 2 semaines et aucun vacciné ne se teste.

Bilan : le virus est en train de circuler à une vitesse qu'on n'a jamais vue, et on n'a que très peu d'infos car plus de tests systématiques. Ajoutez à cela les enfants, c'est explosif ! Quand la classe de ma fille a fermé, on s'est demandé qui était malade. Le cas. Le vilain.

Ils étaient au final 8 sur 26. La classe d'à côté 15 sur 28. Du délire. Et vous savez quoi? Les gens devant travailler ont envoyé leur enfant en quarantaine (dans l'attente du test) chez les grands-parents ! Olé! Et la directrice dépitée de me dire /...

.../ que les familles n'annulent pas les goûters d'anniv pdt la quarantaine !

Voilà pquoi les non vaccinés, qui avaient 3 options pour l'instant : vaccin, covid ou passer entre les gouttes, n'ont plus cette dernière option. La fenêtre entre le vaccin ou le covid se ferme.

Les 13% de non vaccinés, entourés de 87% de gens qui n'en ont plus rien à foutre du covid ET de ces 13%, n'auront le choix qu'à soit le vaccin, soit le covid. C'est pas pour rien que le ministre allemand a dit ce jour que d'ici la fin 2022 chaque Allemand sera /...

.../ soit vacciné, soit guéri du covid, soit mort du covid.

Après les non-vaccinés, n'oubliez pas un truc : 10% des covid font un covid long. Cela va d'une fatigue de qq semaines à une anosmie de plusieurs mois (et probablement définitive), à des fibroses pulmonaires.

Je vous ai déjà raconté ce cas d'un ami de 35 ans, sportif, le mec qui fait des iron man tous les mois, qui depuis son covid ne peut plus monter deux étages sans être essoufflé. Et qui terminera probablement sous oxygène à vie dans 20, 30 ou 40 ans. Qui sait.

Bref, les non-vaccinés, je vous le dis : vous allez subir de plein fouet l'égoïsme des gens qui n'en auront rien à foutre de vous, c'est-à-dire les vaccinés. Et vous ne passerez plus entre les mailles du filet, qui se resserrent chaque jour un peu plus.

mercredi 24 novembre 2021

Ahmaud Arbery

Le 23 février 2020, Ahmaud Marquez Arbery, un Noir de 25 ans non armé, a été mortellement abattu à Satilla Shores, un quartier situé près de Brunswick dans le comté de Glynn, en Géorgie (États-Unis). Arbery avait été poursuivi par trois résidents blancs --Travis McMichael et son père Gregory -- qui étaient armés et se trouvaient dans un véhicule, et William "Roddie" Bryan, qui se trouvait dans un autre véhicule et a filmé la poursuite et la fusillade. Après que Travis est sorti de son véhicule et ait brandi un fusil de chasse, Travis et Arbery ont engagé une confrontation physique, pendant laquelle Travis a tiré sur Arbery. Les transcriptions des entretiens avec la police indiquent que Gregory a engagé la poursuite après avoir vu Arbery passer en courant devant sa maison, soupçonnant Arbery d'avoir commis un cambriolage ou un vol à Satilla Shores, mais aucune preuve n'a été apportée qu'Arbery l'ait fait. Bryan a déclaré à la police qu'il avait vu la poursuite et s'était joint à elle de manière indépendante, mais qu'il n'était pas sûr qu'Arbery ait fait quelque chose de mal. Arbery était entré dans une maison en construction sans porte cinq fois en cinq mois, dont une fois peu avant la fusillade, mais les vidéos de sécurité ont montré qu'il n'avait rien touché ni pris.

Les trois hommes viennent d'être déclarés coupables de meurtre. Il y a certains meurtres qui sont plus odieux que d'autres. Celui-ci s'apparente à un lynchage. Le racisme et le vigilantisme sont odieux. J'espère qu'ils vont prendre cher et longtemps ! Aux États-Unis ils sont à peu près sûrs de prendre la perpétuité réelle.