Masques

Le port du masque chirurgical ou en tissu est devenu l'exception ici à Angers, même à l'intérieur des magasins. Je reste donc cette exception et je mets mon masque avec encore plus d'ostentation qu'il y a une semaine. Et voir tous ces gens sans masques dans les allées du SuperU me donne des envies de distribution de baffes. Il y a encore un mois ils se plaignaient du manque de masques, maintenant qu'il y en a partout en vente ils ne les portent pas.  Quant aux mesures barrières et de distanciation sociale c'est complètement oublié. Je souhaitais que le masque en public soit obligatoire dès qu'on se sent un peu enchifrené et que les bises et serrages de mains soient oubliés (je serais prêt à les remplacer par la courbette à la nippone), je crois que je peux toujours me brosser

Aucun commentaire: