La crise sanitaire est-elle terminée ?

Depuis le début de cette crise sanitaire je lis énormément de choses sur l'épidémie de Covid 19, ce qui permet de me faire une idée, qui vaut ce qu'elle vaut (je ne suis ni médecin ni épidémiologiste) et qu'il faut prendre uniquement pour ce qu'elle est : l'opinion informée d'un amateur et citoyen comme les autres. 

Je pense (mais je me trompe peut-être) que cette épidémie n'est pas terminée et qu'elle est loin d'être terminée. Donc retourner aux comportements qui avaient cours avant l'épidémie me semble être exclu. On voit en France tous les jours apparaître des foyers de contamination. Dans plusieurs pays, comme la Chine, on voit réapparaitre la circulation rapide du virus. De nombreux pays de l'hémisphère sud voient le virus faire des ravages. Aux Etats-Unis le virus réapparaît dans les Etats qui soit avaient déconfiné trop tôt soit n'avaient pas été touchés ou à peine jusqu'à maintenant.

En France nous déconfinons à pas prudents mais déterminés.

J'observe que presque plus personne n'applique les fameux gestes barrières et ne porte plus de masque en public et en particulier dans les lieux clos. Les gens se sentent libérés et ont de moins en moins peur du virus. Je trouve ça très inquiétant.

Je comprends que le gouvernement veuille rouvrir le pays et même accélérer cette ouverture et j'approuve cette politique dans la mesure où le port du masque est respecté, que les gestes barrières et la distanciation sociale sont appliquées. Or je pense que ce n'est pas le cas ou pas partout.

Le SARS-Cov 2 est encore mystérieux. On entrevoie seulement comment ils se répand. On ne saisit pas encore complètement ce qu'il fait aux organes. On ne sait pas encore, bien qu'on commence à avoir une idée, si avoir eu la COVID immunise contre et surtout pendant combien de temps. 

Sur l'éventuel vaccin on ne sait pas combien de temps il nous immunisera. Il est possible qu'on ait a se faire vacciner tous les six mois ou tous les ans. J'apprends avec effarement qu'un Français sur quatre refuserait de se faire vacciner. J'avoue que ça me dépasse ! Si seulement trois Français sur quatre est vacciné qu'en est-il de l'immunité de groupe ?

En ce qui me concerne j'appliquerai les mesures suivantes jusqu'à nouvel ordre :
- port du masque dans tous les lieux publics et les transports,
- je ne fréquenterai aucun lieu où il y a du monde à touche-touche, sauf en dehors des heures de pointe ou en terrasse. Ces lieux étant : les cinémas, les bistrots, les restaurants, les salles de spectacles, les musées et expositions,
- respect des gestes barrières et de la distanciation sociale dans les lieux publics,
- en ce qui concerne le bureau, ça ne pose pas de problèmes pour le moment, je n'y suis présent qu'une fois par semaine et les consignes (respectées) sont telles que ça ne risque quasiment rien (sauf si le virus est radio-actif, oui on en est presque là !).

Aucun commentaire: