Raoult

J’ai regardé l’interview de Didier Raoult par David Pujadas, hier, sur LCI.

Ce type (Raoult) est imbu de lui-même à un point inouï. C’est le typique alpha-mâle qui ne supporte pas qu’on mette son autorité en doute et qui écrase ses contradicteurs plutôt qu’user d’arguments. Il m’est extrêmement antipathique, ayant eu à faire dans ma vie à beaucoup de gens comme lui, je peux dire que ce genre de personne est à fuir. Il est clair qu’il est très intelligent et qu’il connait parfaitement son sujet, mais ce qui ne va pas chez lui, comme pour beaucoup de gens dans son genre, c’est un problème de caractère, pas de capacités cognitives. Une pathologie de l’intelligence émotionnelle. Son ton condescendant à l’extrême envers David Pujadas, n’hésitant pas à le faire passer pour un débile, m’a gêné pour Pujadas et à travers celui-ci pour les auditeurs de cette interview. Mais David Pujadas est resté calme (et mielleux) jusqu’au bout, et il a eu raison, car le comportement désagréable de Raoult a montré sa vraie nature.

Crash de Karachi

On en sait un peu plus sur l'accident du A320 de la PIA à Karachi. Il semble que les pilotes auraient essayé de se poser sans déployer le train d’atterrissage (mais ils n'ont pas signalé qu'ils avaient un problème avec leur train donc oubli ?). Les moteurs de l'avion auraient raclé le sol de la piste (ainsi qu'en témoigne les traces noires observées sous les capots moteurs et les traces de frottement sur la piste) avant que les pilotes n'engagent un go-around  — c'est à dire : remettent les gaz pour reprendre de l'altitude. Cet incident aurait endommagé le réservoir d'huile moteur et les pompes à kérosène d'où la panne simultanée des deux moteurs.  

Par ailleurs les pilotes semblaient quelque peu distraits avant la première tentative atterrissage, n’exécutant pas deux ordres du contrôle aérien de changer d'altitude. Ainsi à 14h30, l'avion se trouvait à 15 miles nautiques de Karachi, volant à une altitude de 10 000 pieds au-dessus du sol au lieu de 7 000 lorsque le contrôle aérien a donné son premier avertissement au pilote pour qu'il baisse l'altitude de l'avion. Au lieu d'abaisser l'altitude de l'avion, le pilote a répondu qu'"il était satisfait". Alors qu'il ne restait plus que 10 miles nautiques jusqu'à l'aéroport de Karachi, l'avion était à une altitude de 7 000 pieds au lieu de 3 000 pieds. Le contrôle du trafic aérien a donné un second avertissement au pilote pour qu'il abaisse l'altitude de l'avion. Cependant, le pilote a répondu à nouveau en déclarant qu'il était satisfait et qu'il gérait la situation, puis en disant qu'il était prêt à atterrir.

Connais-tu bien Bill Gates ?

Au fait, si Bill Gates voulait vous suivre, pensez-vous vraiment qu'il utiliserait quelque chose d'aussi primitif que des puces électroniques ? Allons donc ! Les micropuces sont pour les chats de compagnie. Il utiliserait des nanobots dans le vaccin, ce qui lui permettrait de contrôler votre esprit ainsi que de suivre chacun de vos mouvements (et cerise sur le gâteau, vous serez capable de donner des ordres à Cortana de Windows rien qu'en y pensant). Elon Musk ? Est-ce que vous croyez que les mini-satellites Starlinks sont envoyés en orbite pour des prunes ?
(Un peu piqué à Kevin Drum)

Crash d'un A320 de la PIA

Un airbus A320 de la compagnie Pakistan international Airlines (PIA) s'est écrasé dans un quartier résidentiel de Karachi, la capitale du Pakistan. L'accident s'est produit à proximité de de l'aéroport international Jinnah de Karachi. Il y avait 99 passagers et huit membres d'équipage. Le vol PK 8303 était en provenance de Lahore la deuxième ville du pays.

L'avion a dû faire demi-tour en première approche à cause de problèmes de train d'atterrissage signalés par les pilotes. L'avion était guidé pour l'atterrissage lorsque soudain, les pilotes ont signalé une panne de moteur. L'approche de Karachi a autorisé PK8303 à atterrir sur n'importe quelle piste. Lors de l'appel final, les pilotes ont déclaré un "mayday" avant de s'écraser à 1 km de la piste.

Sur la photo ci-dessous, prise quelques instants avant le crash on voit très bien les traces noires sous les capots moteurs indiquant un incendie et (moins visible) la RAT (Ram Air Turbine) déployée sous le fuselage ce qui indique une panne moteur.

Hypothèse : une double birdstrike ?

Salade de saison

¶ Angers a élu son maire (sortant, droite LREM compatible) au premier tour des élections municipales. Angers est une ville de centre-droit. Angers est modérée en tout. Par exemple : nous sommes déconfinés depuis quinze jours mais je n'ai pas vu plus de monde dans les rues que pendant la période de confinement, c'est à dire très peu de monde. Angers est une ville calme, à part le centre-ville et quelques banlieues. Angers est une ville bourgeoise de droite modérée avec beaucoup de belles maisons anciennes abritées derrières de hauts murs de lauze (le schiste bleu étant la pierre du pays, dont on a longtemps fait des ardoises).

¶ Sorti aujourd'hui pour aller faire quelques courses. La pharmacie a des masques ! J ai acheté un paquet de 50 masques chirurgicaux. Je portais un des masques en tissus fabriqué par ma belle-sœur je l'ai changé immédiatement pour un masque chirurgical : la différence c'est qu'avec le masque en tissus j'avais du mal à respirer, avec le masque chirurgical plus aucun problème pour respirer. 

¶ Peu de gens ont des masques dans la rue, ici à Angers. Environ la moitié, à vue de nez. Au Carrefour City près de chez moi on n'exige pas un masque pour rentrer. A l'intérieur du CHU (notre hôpital est très vaste et je traverse ses jardins entre les divers bâtiments pour aller faire mes courses) tout le monde porte un masque, c'est exigé. 

¶ Mon entreprise a décidé de nous faire reprendre le travail au bureau, à partir du huit juin, deux jours par semaine (le reste à la maison) jusqu'au 2 septembre. Encore sept mois à faire avant la retraite !

¶ Le docteur Raoult a mis un beau bordel en présentant ses remèdes comme des médicaments miracles contre la COVID 19. Les études tombent les unes après les autres : non seulement son traitement ne fonctionne pas mais en plus il met en danger les malades dans certains cas. Je ne suis pas pour qu'il soit traduit en justice ou même radié de l'ordre des médecins, qu'il soit discrédité suffira. Malheureusement je ne crois pas que ses adeptes soient prêt à admettre qu'il s'est trompé et qu'il a fait un tort considérable à la médecine.

Dix neuf ans

Je blogue depuis dix neuf ans. J'ai ouvert mon premier blog Douze Lunes (toujours en ligne) en mai 2001. J'étais un pionnier, un des premiers blogueurs français. Avec le temps et mes envies j'ai eu plusieurs blogs successifs (je ne suis pas très persévérant) : L'Homme que marche, dont il ne reste rien, et puis Mnémoglyphes, qui a eu plusieurs avatars et qui est un peu abandonné depuis que Facebook a remplacé les blogues.

Récemment j'ai eu envie de faire migrer Mnémoglyphes sur un site Wordpress mais cette expérience ne m'a pas donné la satisfaction espérée. Alors certes Blogger n'est quasiment plus maintenu mais j'y suis habitué. J'ai acheté un nom de domaine Google Domain, certainement la façon la plus économique d'obtenir un nom de domaine (12 € par an) et j'ai migré mon ancien blog sur ce nom de domaine.

Alors c'est sûr qu'à chaque fois que je change je perds des lecteurs mais je m'en fiche un peu car j'ai vraiment peu de lecteurs et car les lecteurs sur lesquels je compte vraiment (à part un ou deux) sont tous sur Facebook.