Paris, Angers

J'ai fui Paris pour les raisons suivantes : trop de gens, trop de saleté, trop d'insécurité, trop d’agressivité, trop de bruit, trop d'agitation, pas assez de lieux de calme (à part les églises que, sans être croyant, je fréquentais beaucoup pour la seule raison qu'on y était au calme) et prix de l'immobilier à la limite de l'extorsion et du foutage de gueule.

 Je regrette la beauté des monuments et des immeubles et la variété des distractions et des spectacles (dont de toute façon je n'avais ni l'argent ni le temps de profiter).

Je ne regrette pas d'être allé habiter à Angers qui est l'exact inverse de Paris (à part l'architecture qui est très belle).

Aucun commentaire: