Bouvier Bernois

Je me sens tellement mieux que je commence à culpabiliser de dépenser l'argent de la Caisse de Prévoyance et de la Mutuelle Générale des Cheminots pour pas grand chose. Mais finalement un peu d'hypertension vient me donner une bonne raison d'être surveillé médicalement, sans compter tout un tas d'impossibilités de faire de simples actes de la vie courante sans l'aide de une voire deux personnes professionnellement qualifiées (des trucs comme me laver les pieds, les cheveux ou changer de tee-shirt, voyez). Pour le reste on est pas mal ici, les voisins sont hébétés la plupart du temps et donc n'emmerdent personne. La cafétéria est agréable et confortable. Je vais peut-être même me mettre au scrabble. Le Wifi est excellent. Ce matin j'ai noté que l'un des kinés faisait de le réadaptation fonctionnelle avec un gros chien, en l’occurrence une chienne, bouvier Bernois. J'ai aussitôt demandé à avoir cette thérapie (j'adore les chiens), on m'a répondu que seuls les traumatisés de la cervelle y avaient droit. D'un côté ça m'a rassuré de l'autre un peu déçu. Je me suis un peu attardé en salle de kiné pour voir ce que le type faisait avec son chien : il demande juste à une très vieille dame complètement gaga de caresser la tête de son chien ce que la dame en question a semble-t-il beaucoup de mal à faire (je me demande bien pourquoi, je suppose qu'elle est très traumatisée de la cervelle pour ne pas arriver à caresser la tête d'un bon gros chienchien comme ça). Moi à la kiné j'ai un adepte de la méthode Mézières qui tort et tire mes bras dans tous les sens. J'aimerais mieux le chien.

Aucun commentaire: